ecoA un moment ou le numérique consomme plus de 10% de l'électricité mondiale et ou les datacenters se multiplient pour pouvoir héberger toutes les données que nous nous produisons et échangeons, il est temps de faire quelque chose pour préserver notre planète et pour que nos enfants puissent continuer à photographier de beaux paysages.

Nous pouvons certainement perdre quelques secondes pour rendre la pratique de la photo plus "raisonable".

Et si nous faisions un geste pour la protection de la planète et de nos photos ?

Saviez vous qu’ en moyenne un courrier électronique avec pièce jointe de 1 Mo (une petite photo par exemple) envoyé à 1 personne émet 20 grammes de CO2, soit l’équivalent de la consommation électrique d’une ampoule de 60 W pendant 25 minutes ?

Une requête Google a une « empreinte carbone » 5 fois plus élevée que l’accès direct à un site via son adresse ou vos favoris !

Votre ordinateur, les équipements réseau, le stockage distant, les ordinateurs distants, etc., tous ces éléments sont impactés quand vous publiez une photo sur Internet. N'oubliez pas que les photos non compressées ni redimensionnées sont souvent des fichiers très "lourds".

Remarquez l'évolution de la consommation des datacenters et équipements réseaux (vert + orange) :

consoelec

 

Réduire le poids d'une photo en réduisant ses dimensions et en compressant permet  :

  • une réduction de l'espace de stockage, de l'énergie nécessaire et de la consomation de matières premières (les métaux par exemple)
  • une réduction de l'encombrement du réseau et de la consomation électrique des équipements,
  • d'accélerer l'affichage des pages et  de réduire les consomations des équipements à la maison
  • de protéger votre photo contre des utilisations illicites...

Réduisons, compressons

Les capteurs nous proposent désormais de très grandes dimensions dépassant les 30 Mp...

Au-delà de considérations écologiques, plus les dimensions sont importantes, plus vous risquez de vous faire "voler" votre photo.

Posez vous toujours la question de la taille optimale avant de poster votre photo sur Internet :

  • Facebook ne permet pas de zoomer. Est-il utile d'y poster des photos qui vont au-delà de 2048 pixels pour le grand coté ? Rares sont les utilisateurs possédant des écrans avec de telles résolutions.
  • Google+ permet de zoomer. Quelles sont alors les dimensions qui me permettent de zoomer sur les détails que je souhaite montrer ? Google+ vous propose également de redimensionner automatiquement vos photos. Attention, les résultats sont parfois déconcertants. Si vous pouvez réduisez votre image vous-même.
  • Pinterest, Flickr et les autres possèdent leurs propres règles et outils de compression. N'hésitez pas à consulter les aides respectives.

Un fichier JPG de 2 Mo permet déjà d’obtenir des images pour le web avec de bonnes dimensions (environ 2048 pixels pour le grand coté), sans perte de qualité et avec beaucoup de détails.

Il s’agit ensuite de trouver le bon taux de compression JPG et de choisir les dimensions adaptées au partage souhaité. Une qualité JPEG à 90% me semble suffisante mais c'est à vous de tester. Attention tout de même car une compression trop forte, en fonction du type de photo, peut dégrader l'image finale.

Taille, qualité et résolution

Vous avez remarqué que je n'ai pas parlé de résolution. En effet une idée très répandue mais fausse fait un lien entre le poids de la photo, sa qualité à l'écran et la résolution. Attention, dans certains logiciels la résolution correspond aux dimensions.

Seules les dimensions et le taux de compression affectent le poids du fichier et la qualité de visualisation à l'écran.

La résolution impacte uniquement la qualité et la finesse de l'impression. Faites des tests, exportez votre jpg en 300 dpi puis en 15dpi. Si vous conservez les mêmes dimensions et la même compression jpg, vous ne verrez pas de différence de qualité à l'écran.

Alors que faire avec ce paramètre de résolution ?

Si la photo n'est pas destinée à être imprimée, privilégiez des résolutions basses, c'est une protection supplémentaire contre le vol puisque la photo ne pourra pas être imprimée en haute résolution si jamais quequ'un récupérait le fichier JPG.

Une fois que vous aurez trouvé les bons réglages, enregistrez vos modèles cela vous fera gagner du temps !

Et voilà vous avez divisé par 2 au minimum votre empreinte carbone liée à la photo !

 

Zorus.org utilise des outils open source et des energies renouvelables pour son hébergement :

PHPNET hébergement vert

 

 

 

Vous aussi utilisez des fournisseurs verts, rassurez-vous Google et Facebook font partie des très bons élèves.

Téléchargez le rapport GreenPeace complet pour avoir une idée de l'impact de l'informatique en termes de consomation éléctrique mondiale. Il vous permettra également de repérer les fournisseurs qui s'engagent.

Rapport Greenpeace

0
0
0
s2sdefault
Zorus.org utilise Joomla et le template JSN Venture