Voilà un concept de plus en plus oublié par les constructeurs et pourtant si utile.

Je laisse volontairement les formules mathématiques aux opticiens, le but ici est de comprendre le principe et de le mettre en oeuvre rapidement.

Mais qu'est-ce que la distance hyperfocale ?

C'est un concept très vieux et très simple qui consiste à obtenir la plus grande zone de netteté possible.

L'Hyperfocale, ou la distance Hyperfocale, sans rentrer dans des détails trop techniques et mathématiques, est la distance à laquelle il faut mettre au point, à une focale et une ouverture données, pour obtenir la plus grande zone de netteté.

Si la distance Hyperfocale est de 15 m par exemple, en faisant la MAP à cette distance votre image sera nette de 7.5m à l'infini (ceci n'est pas tout à fait vrai en termes mathématiques mais c'est pourtant ce que nos yeux voient, et nous avons dit ne pas vouloir rentrer dans les détails mathématiques !)

L'utilisation de l'hyperfocale n'est compatible qu'avec des valeurs d'ouverture élevées comme vous le constaterez avec le calculateur en bas de page. Le but étant d'avoir une zone de netteté étendue, il ne serait pas judicieux d'utiliser votre F/1.4... Par contre à partir de F7.1 ou F8 vous verrez les avantages s'afficher.

La photographie de paysage se prête bien à cet exercice pour obtenir des premiers plans bien nets et une netteté sur toute l'image.

L'hyperfocale peut aussi être très utile en photo de reportage puisque nous n'avons plus à faire la map.

Elle est aussi utilisée dans des situations de faible lumière quand nous avons du mal à faire la map.


Il y a quelques années nous utilisions les graduations de nos bagues de mise au point et de diaphragme pour obtenir la distance hyperfocale, cela devient compliqué aujourd'hui...

Si vous avez un objectif avec les graduations vous remarquerez :

  • Une graduation des distances sur la bague de mise au point. Les distances vont de la distance de map mini pour l'objectif jusqu'à l'infini.
  • Une graduation des ouvertures sur la bague de diaphragme correspondant aux ouvertures supportées par l'objectif.
  • Entre les deux bagues se trouve une autre graduation avec des ouvertures et le repère d'ouverture/mise au point.

Comment faire ?

1 - Définissez l'ouverture du diaphragme en tournant la bague de diaphragme pour positionner l'ouverture souhaitée sous le repère de la bague intermédiaire.

2 - Tourner la bague de mise au point pour positionner le symbole Infini ( ∞ ) au dessus du repère de la bague intermédiaire.

3 - Sur la bague de mise au point lisez alors la distance située au dessus de la valeur d'ouverture choisie de la bague intermédiaire

4 - Faites la mise au point sur la distance obtenue au point 3

Cela peut paraître compliqué à la lecture mais c'est vraiment très simple à faire et ne prends que 5 secondes.

Pour les "zooms" et les objectifs non gradués en général, voici une calculette qui permet d'obtenir la profondeur de champ et la distance hyperfocale en fonction de la focale utilisée, de l'ouverture et de la distance du sujet. Vous observerez qu'une map sur l'hyperfocale vous apporte une plus grande zone de netteté qu'une map sur le sujet.

L'article Applications pour le photographe vous permettra de trouver une calculette d'hyperfocale pour votre smartphone ainsi que d'autres outils utiles.

 Calculateur de profondeur de champ et d'hyperfocale

La profondeur de champ dépend du format du capteur (pour le diamètre du cercle de confusion ou tolérance de netteté admise), de la longueur focale de l'objectif, de l'ouverture sélectionnée et de la distance du sujet.

A vous de jouer :

Format du négatif
(cercle de confusion en mm)
Longueur focale de l'objectif
Ouverture du diaphragme
Distance du sujet (en mètres)
 
 
Image nette de  à
Profondeur de champ totale
Distance hyperfocale  
En hyperfocale, la photo sera nette de     jusqu'à l'infini

 

0
0
0
s2sdefault

G+Photographie

A l'affiche cette semaine 

Jean - Jacques

Chercher sur Zorus.org

Zorus.org utilise Joomla et le template JSN Venture