Plusieurs raisons peuvent nous mener à augmenter le temps de pose. Le but de cet article n'est pas de parcourir les possibilités artistiques de la pose longue mais tout simplement de donner quelques astuces sur la manière de gérer rapidement ses aspects techniques.

f/16 - 4s 100 ISO

Plutôt que d'apprendre un tutoriel par coeur essayons de comprendre ce qui se passe.

Que nous ayons décidé de donner un effet lissé à notre ciel ou à un plan d'eau par l'utilisation de filtres, ou tout simplement parce qu'il fait sombre, la conséquence est la même : une baisse de la luminosité disponible pour notre capteur et un temps de pose prolongé.

Comment obtenir ce temps de pose ?

Les réflexions de cet article ne tiennent pas compte de cas de créations particulières. Les techniques exposées sont guidées par deux idées:

  • obtenir la meilleure exposition possible et
  • obtenir la meilleure qualité d'image.

Il est clair qu'un filé de cycliste (est-ce déjà une pose longue ?), une cascade de jour avec utilisation de filtre ND ou une plage de nuit sont 3 cas de pose longue très différents.

Néanmoins, ils nécessitent tous un ajustement du temps de pose que nous forçons dans les deux premiers cas et que nous subissons dans le dernier.

Je vous conseille, pour aller plus loin dans les différentes techniques, de consulter des sites spécialisés notamment si vous souhaitez faire de l'astrophotographie.

Alors allons-y mesurons la lumière !

En général nous laissons notre boitier faire la mesure initiale en nous limitant à choisir le mode d'exposition : SPOT, CENTRALE PONDEREE ou MULTIZONES.

Le choix du type de mesure d'exposition est primordial dans la réussite de nos poses longues et de nos photos en général !

Voici nos options :

  • MULTIZONES

Adaptée aux paysages, aux plans larges et plus généralement aux scènes ou il n'y a pas de différences notoires de luminosité.
Imaginez une rue commerçante toute illuminée avec des sources de lumière un peu partout.

  • CENTRALE PONDEREE

Imaginez la même rue mais avec un seul magasin éclairé

  • SPOT

Imaginez votre sujet sous un lampadaire de la rue.

Selon les marques les pictogrammes et des détails techniques, changent quelque peu. N'hésitez pas à consulter votre manuel !


Une fois identifié le mode à utiliser et avant de s'encombrer de filtres, nous pouvons faire la mise au point et mesurer l'expo.

1 - La mesure d'exposition

En maintenant le shutter enfoncé à mi course, ou en utilisant le bouton de blocage d'expo EL nous pouvons obtenir les données d'exposition dans le viseur ou sur l'écran si nous utilisons le Live View.

La plupart des boîtiers ne gérant pas, en mode auto ou semi-auto, les poses de plus de 30 secondes, une bonne pratique consiste à toujours utiliser sa calculette pour afficher les différentes combinaisons de réglages possibles tout en conservant la même exposition.

  • Nous ferons la mesure d'expo et la mise au point avant de mettre des filtres devant l'objectif.

  • Ensuite nous utiliserons notre calculette pour determiner l'exposition correcte en fonction des filtres ajoutés et de leur densité.

Voici un tableau pour les filtres ND de différentes densités et les stops correspondants :

 

ND STOPS
ND 2 1
ND 4 2
ND 8 3
ND 16 4
ND 32 5
ND 64 6
ND 128 7
ND 256 8
ND 400 8 2/3
ND 512 9
ND 1000 10

 


L'application pour android Exposure Calculator (lien vers  Google store) vous fournira à la fois une calculette d'exposition simple et un chrono pour les poses en mode B (Bulb).

Voici deux captures d'écran en anglais mais l'application est disponible en français également.

  Calculatrice d'Exposition – Capture d'écran  

  Calculatrice d'Exposition – Capture d'écran

 

Elle est très simple d'utilisation et sans publicité.

Entrez simplement les valeurs d'exposition données par le boitier dans la section haute de l'application puis, dans la partie basse ajustez les valeurs d'ISO et d'ouverture à votre convenance et ajoutez un filtre si vous en utilisez un.

Le temps de pose s'affiche en bas de l'écran et est mis à jour dynamiquement lors du changement de paramètres. 

Prêt pour lancer le timer pour le mode B ? Ou alors le temps d'expo est inférieur à 30 s et le mode Av fera l'affaire ?

Si vous n'avez pas la calculette à portée de main, faites le test : en mode AV, bloquez vos ISO et faites la mesure d'exposition à l'ouverture souhaitée.

Appliquez vos filtres et baissez la vitesse d'autant de stops que nécessaire.

Dans le tableau suivant, vous pourrez facilement calculer vos réglages d'exposition en fonction d'un filtre ou du changement d'un des réglages ouverture, iso ou vitesse.

Chaque changement de ligne correspond à 1 STOP.

  Tableau des intervalles 1 STOP

Comment ça marche ?

1 - Mesurez l'exposition normalement en fonction de la situation (nuit, jour, utilisation de filtres ND)

2 - Notez vos mesures dans le tableau.

Dans la rue vous vous servirez d'un stylo (le 4 couleurs c'est bien !!) pour entourer vos valeurs sur une seule feuille. Les exemples suivants sont sur 2 tableaux pour aider à la compréhension.

3 - Faites vos ajustements : à chaque fois que vous descendrez dans les colonnes, vous devrez remonter d'autant dans les autres.

Dans l'exemple suivant, je fais une mesure d'expo en sachant que je veux utiliser un filtre ND64 (6 stops).

Ma mesure initiale (F11, 1/60 s, 100 iso) est notée dans le tableau de gauche, en vert.

Je rajoute mon filtre ND64 (-6 STOPS dans la colonne ND en rouge). Je suis donc descendu de 6 lignes - 6 STOPS. 

Nous allons donc remonter de 6 stops dans la colonne Vitesse (tableau de droite)

L'exposition correcte avec le filtre ND64 est alors : F11, 1 s, 100 ISO




Nous pouvons aussi modifier plusieurs paramètres à la fois :

Ci-dessous ma mesure initiale me donne : F11, 1/60s, 400 ISO

Je souhaite plutôt une ouverture à F16 et 100 ISO, je descends alors de 1 ligne sur l'ouverture et de 2 lignes sur les ISO, cela fait 3 STOPS (tableau de gauche)

Je remonte alors de 3 stops dans la colonne vitesse. L'exposition correcte est : F16, 1/8s, 100 ISO (tableau de droite).

 

Vous pouvez imprimer un de ces tableaux vierges et le garder comme un aide mémoire mais une fois les principes compris, convenons en l'application est bien plus pratique !

2 - La prise de vue

Une fois la mesure d'expo réalisée, nous allons préparer notre prise de vue :

1 - Pose longue = trépied ou tout dispositif de blocage de l'appareil.

2 - Trépied = désactivation de la stabilisation du boitier ou des objectifs

3 - Passez la Mise Au Point en manuel dès que vous avez terminé de cibler votre sujet pour éviter tout décalage involontaire.

4 - Utilisez le mode "Miroir levé" (dans vos options d'obturateur)  + télécommande OU utilisez le mode Live View + télécommande.

5 - Assurez vous qu'aucune source de lumière ne vienne illuminer le boitier

6 - En dessous de 30 s de temps de pose, utilisez le mode M ou Av pour régler les paramètres que vous avez obtenus et utilisez votre télécommande pour déclencher.

 Au-delà de 30 secondes déclenchez en mode Bulb - B, utilisez un chrono (par exemple celui de l'application de calcul de l'expo) ainsi que la télécommande.

Testez les différents réglages d'exposition avec ce calculateur en ligne.

Jouez avec l'exposition



0
0
0
s2sdefault

G+Photographie

A l'affiche cette semaine 

Jean - Jacques

Chercher sur Zorus.org

Zorus.org utilise Joomla et le template JSN Venture